Train de nuit

14H00, le quai de la gare d’Ayuthaya est bondée.
Les Thaïlandais sont en vacances et rejoignent pour la plupart, leur famille à l’occasion de « Songkran » (สงกรานต์), le nouvel an Thaïlandais.
La voix dans le haut parleur scande un discours dans leur langue.
Le chef de gare regarde mon billet et m’invite alors à m’avancer vers l’avant du quai.

changmai1 011

La foule gigote, le train entre en gare.

changmai1 047

Une locomotive hors d’âge tracte 4 wagons, dont un qui transporte les vélos et les scooters.
Nous montons dans le numéro 2, et partons à la recherche des places 1, 2, 3, et 4.
Les fauteuils sont larges et confortables, ils se transformeront en couchettes dès 19H00.

changmai1 020

Nous sommes partis pour 14H00 de train!
Les vitres sont grandes ouvertes, se qui permet une ventilation naturelle.
Mon regard se perd au loin, sur la nature environnante. Des champs à perte de vue, de grands espaces qui semblent ouvert sur l’infini.

changmai1 021

J’ai la douce sensation que le pays m’ouvre ses bras.

changmai1 025

changmai1 017

changmai1 051

changmai1 028

Il faut dire que j’ai le temps d’admirer le paysage, nous roulons à l’allure d’un gastéropode, bercés par les secousses et l’agitation du wagon dansant sur les rails.

changmai1 034

Les arrêts sont fréquents, les gares accueillantes, et chaque fois une horde de vendeurs à la sauvette nous propose leurs victuailles.

changmai1 039

Sur les conseils de notre hôtesse à Promtong Mansion, je n’achète rien, car, m’a-t-elle dit,  la fraîcheur des produits est parfois douteuse.

J’ai fait mes emplettes au 7 Eleven du coin avant de partir: ce sera chips et sandwich au jambon, avec yogourt à boire en dessert…on se rattrapera demain!

Les paysages défilent et nous donnent l’opportunité de faire un peu de « géographie sur le terrain ».

On peut observer des champs auxquels les paysans ont mis le feu. Nous avons vu dans une leçon de géographie avec Yaël, qu’après un temps de repos (la jachère), les champs sont brûlés avant d’être à nouveau cultivés. On appelle ça, la culture itinérante sur brûlis.

changmai1 031

Certains terrains non cultivables sont aussi brûlés pour être simplement nettoyés…quand ceux-ci sont sous vos fenêtres, ce n’est pas très agréable!

Clément est inspiré…il sort ses cahiers pour travailler, pendant que Côme fait connaissance avec les gens qui partagent notre wagon et se fait offrir des brochettes de poulet.

changmai1 019

Nous avons beaucoup de visites, car nous sommes juste à côté des toilettes et du coin fumeur!

changmai1 013

Un papa passe avec son bébé nu, direction les lavabos pour un bain rafraîchissant.

Les enfants s’occupent comme ils peuvent, comme par exemple aspirer du Sprite dans une paille par la narine…bref, on ne s’ennuie pas!

changmai1 042

Soudain le train s’arrête au milieu de nul part. Il faudra attendre 10mn et le passage d’un train à grande vitesse (ah oui! ça existe! si j’aurais su, j’aurais…), avant de repartir.

changmai1 046

A 20H00, un membre du personnel du train passe déplier les couchettes et faire les lits, il a un masque sur la bouche et le nez.

changmai1 057

De mon côté je n’arrête pas d’éternuer, il y a beaucoup de poussières.

Il est temps de se coucher.

La lumière va rester allumer toute la nuit, et les arrêts fréquents ainsi que les secousses ne nous aident pas à trouver le sommeil.

Nous finissons par y parvenir, mais je me réveille régulièrement.

Au petit matin, nous nous faisons réveiller par un « Gooood Mooorning Chang Mai! » et l’odeur du café.

Nous arrivons en gare avec 2H30 de retard, et allons finir notre nuit chez Gilles, au Guesthouse, All in 1.

changmai1 058

Chut! ils se sont rendormis!

changmai1 060

Bye

Publicités

6 réflexions au sujet de « Train de nuit »

  1. Repose toi bien aussi mon amie, au plus tu avances vers de nouveaux horizons, et au plus cela me donne envie d’y être….le train, la guest house (les couleurs et les matières!) est accueillante…merci pour ces photos et commentaires amusants. bye

    • oui, c’est un début!
      Cet après-midi j’ai fait la sieste pour la première fois depuis le début du séjour.
      Ensuite j’ai retrouvé Sansan et nous avons fait du shopping. Comme tu aurais aimé toi aussi les jolis vêtements que nous nous sommes dégotés! Chang Mai est beaucoup plus accueillant que le sud de la Thaïlande.
      Je crois que je vais adoré! J’ai aussi trouvé les fameuses jupes que la boutique « au fur et à mesure » vend 250€…ici, c’est 50€ je crois que je vais envoyé un colis en France avec toutes mes trouvailles!
      Gros bisous

  2. Je vous envie pour toutes ces belles choses. Oui, tu peux envoyer un colis, ma belle… Et votre voyage en train me rapelle un que j’ai fait en Inde, la nuit aussi . C’était très très long, mais on voit beaucoup de choses dans ce type de voyage.
    Bises très fortes à vous 8!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s