Sortie scolaire

Ce matin, nous avons emmené les enfants au musée.

« Le musée des tribus des montagnes »

Nous avons commencé la visite en visionnant un film, qui nous a présenté les différentes ethnies, et nous a expliqué leurs vies et coutumes.

Puis, nous avons poursuivi en déambulant dans une première salle qui donnait à voir les objets de leur quotidien et une deuxième où étaient exposés les tenues traditionnelles.

Le nord du pays est peuplé d’innombrables ethnies : Lahu, Lisu, Karen, Akha, H’mong.

Les Karen

Venus de Birmanie il y a 300 ans, ils sont les plus anciens émigrés et représentent aujourd’hui 40% de la population ethnique réfugiée . Ils vivent sur des terres peu élevées, cultivent le riz et élèvent des animaux.
En partie animist
es, ils sont surtout devenus chrétiens suite à la période d’évangélisation, et ont abandonnés progressivement leurs propres croyances .

Chez eux, il n’y a ni alcool, ni drogues. Ils n’ont donc jamais cultivé le pavot comme la plupart des autres ethnies du triangle d’Or.

5078483487_4468f01847.jpg

Les Lahu 

Ils sont d’origine sino-tibétaine, le long de la frontière birmane. Dispersés dans de petits villages en altitude, à plus de 1000 m.

Ils cultivaient l’opium jusqu’à l’interdiction gouvernementale.

Ils ont dû trouver des cultures de substitution, tel que le riz et le maïs, même s’ils continuent clandestinement la culture du pavot dans les zones les plus reculées.

    

L’exploitation des ces sols pose un problème écologique, car les zones boisées sont dévastées par la technique de la « culture sur brûlis », système qui consiste à défricher le terrain en y mettant le feu. (Nous sommes en plein dans la période des feux, le ciel est souvent voilé en ce moment!)

Les Akha 

Ils viennent du Yunnan en Chine, et vivent sur les montagnes ou à flanc de
collines, assez difficile à atteindre.
Ils cultivaient également l’opium.

Ils sont facilement reconnaissables grâce aux costumes des femmes qui se distinguent par une coiffe colorée et décorée de grelots et autres pièces en fer blanc.

Les Lisu

Actuellement au nombre de 25 000, ils sont d’origine sino-tibétaine. Cultivateurs, leurs villages se trouvent en altitude, même si beaucoup de tribus font le choix de descendre dans les vallées pour se sédentariser.

Les méo, les Yao, les Khamu, les Htin

Ils sont installés à la frontière du Laos, et viennent du sud de la Chine ou du Cambodge.

tribu Yao

Les femmes girafes

Originaires de la Birmanie, elles sont apparentées à la tribu des Karens, et vivent aujourd’hui aux abords de Mae Hong Son.

Ces tribus se sont réfugiées en Thaïlande dans les années 90, pour fuir le régime militaire Birman. Elles ont été accueillies en premier lieu dans des camps militaires autonomes.

Le gouvernement birman chasse les Karens et tente d’abolir cette tradition des spirales autour du cou dont l’origine reste un mystère, afin d’occidentaliser l’image du pays.

La polémique se pose dans le sens où il y a un droit d’entrée d’environ 500฿ ( 13€) pour voir ces femmes. Zoo humain? Cependant, ayant le statut de réfugiés, ces tribus n’ont pas le droit de cultiver les terres ni même de travailler. Leur seul revenu reste ce droit d’entrée et l’argent de la vente des objets qu’elles fabriquent.

Les femmes n’ont d’autres choix que de « vendre » leur image aux touristes.

Une légende raconte que si elles enlèvent leur collier, leur cou se brise, mais c’est faux!

Leur cou n’est pas plus long que le notre, le collier appuie plutôt sur leur trapèze, et donne cette impression de « cou de girafe ».

Voilà un petit cours de géographie que je voulais partager avec vous, car j’ai trouvé ça passionnant! (spéciale dédicace à Mlle Biou, de la part de Clément!)

Publicités

4 réflexions au sujet de « Sortie scolaire »

  1. Génial !!! je vous suis tous les jours et je suis impatiente à chaque fois car je rêve, je lis, je rêve et je me réjouis à l’idée de me connecter ! je reste fière de mon élève Bravo Clément tu es un vrai Géographe…

    • Aujourd’hui, nous avons partagé un moment avec un jeune voyageur, licencié en géographie…il me disait finir ses classes sur le terrain! rien de mieux en effet pour parfaire ses connaissances.
      J’espère que mes petits géographes, quant à eux, garderont les traces de tout ce qu’ils ont découvert…Clément donne le bonjour à toute la classe de 4ème C. A bientôt. Annabel

      • Nous rentrons vers le 20 juin, Clément aimerait revoir les copains, mais l’école sera sûrement finie! il viendra voir quand même.
        Je disais justement à Clément que ce serait chouette de vous avoir à déjeuner ou à dîner pour vous faire voir les photos, qu’en dites-vous? A bientôt. Annabel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s