En chemin, ils rencontrent…

C’est un soleil radieux, perçant à travers les volets ajourés, qui m’a délicatement sorti de ma torpeur nocturne.
Je m’ébroue, cherchant à saisir au passage, toute la bonne énergie recueillie pendant cette belle nuit de sommeil.
J’ai eu la bonne idée de mettre l’ensemble de ma progéniture dans le grand lit,  gardant pour une fois, pour « Moî » toute seule, la couche individuelle.
Je m’étiiiiire, telle une lionne dans l’immensité de la savane!
Une petite voix me glisse alors à l’oreille, avant même d’avoir eu le temps d’ouvrir un œil: « j’ai mal au ventre, maman! »
Et mon cerveau de me répondre: « Ça va être chaud, les trois heures de route dans la montagne! »
Je m’arme de courage et je motive mes troupes pour chausser leurs tongs, notre guide doit déjà nous attendre.
« Bonjour, je m’appelle Hippo, c’est mon surnom, mon vrai prénom est trop compliqué à retenir, et toi, comment tu t’appelles? », c’est alors que notre guide s’est vu déverser le contenu de l’estomac de Côme sur ses chaussures en guise de réponse!
Il me regarde en souriant: « Bienvenue! vous prendrez un petit-déjeuner avant de prendre la route? »
…euh! non, sans façon, merci.
C’est le moment d’appliquer les préceptes précédemment lus dans le livre » le pouvoir du moment présent »…respire, Annabel, profite du paysage, ça va aller!
« La route est bonne pendant quelques kilomètres, après c’est la montagne et ses virages! » m’informe Hippo avec un sourire rempli de compassion.
Respire, Annabel, respire!
« Maman, j’ai mal au ventre! » me susurre Clément.
hihi!
…même pas eu le temps d’atteindre la montagne.
Hippo m’explique qu’il doit y avoir une épidémie, car son dernier client est reparti, manu military, avec Europ assistance, y’a pas plus tard, qu’hier!
hihi!
Il m’a fallu la sagesse d’un bouddha (voir de 10), pour ne pas laisser mon esprit foudroyé par la peur, échafauder les pires scénarios.
Mais… »le pouvoir de l’instant présent », R E S P i R E!
Contre toute attente, j’ai réussi à profiter du paysage!
En fait, la beauté des lieux est venu me chercher, dans les recoins de mes angoisses maternelles, et m’a envelopper de sa douceur dépaysante.

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Tour à tour, mon œil capte, scrute…une femme prend son bain dans son jardin, les seins offerts aux doux rayons de soleil, un troupeau d’enfants en bas âge longe la route, sur le chemin de l’école, une vieille à la peau tannée par une vie éprouvante, porte un panier arnaché à la tête par une bride, un homme sans âge pousse sur les pédales de son vélo rouillé, le dos courbé par le poids des années, une très jeune mère porte son bébé en écharpe sur la hanche tout en l’éventant, repoussant la chaleur déjà trop lourde.
On s’arrête visiter un marché local

Hebergeur d'image

oui, oui, c’est du rat séché, délicieux avec du riz…il paraît!

Un village typique

Hebergeur d'image

pour arriver enfin à destination.

Notre chambre d’hôtel est un bungalow traditionnel en bambou tressé, avec un balcon donnant sur la rivière Nam Ou.

Hebergeur d'imageLe paysage est grandiose!
Nous allons pourvoir nous reposer…
Puis, nous coucher, comme le fait le soleil.

Hebergeur d'image

PS: les enfants vont beaucoup mieux…ah! le pouvoir de l’instant présent!

Publicités

15 réflexions au sujet de « En chemin, ils rencontrent… »

  1. Mes petits chéris, attention à la tasse, l’eau en est peut-être la cause, sauter dans les cascades…pas toujours claires + la chaleur!!! j’espère que tout est définitivement rentré dans l’ordre de « l’instant présent ». Très gros bisous sur tous les petits ventres douloureux. Mam

  2. Tout plein de bisous sur les ventres de nos loulous ! 🙂
    Quel joli texte et belles photos.
    Je vous envoie plein de jolies pensées !

    Christophe.

  3. Heureux d’avoir de vous nouvelles espérons que le vilain mal au ventre va s’atténuer pour tout le monde, les pauvres chéris! et ma pauvre Maman toujours opérationnelle et vigilante. Bravo ma Chérie!! Vous faisons de gros baisers. Quand repars tu vers la Malésie ?

  4. Oh les pauvres!!! Je vous imagine dans le bus avec tout le monde malade!!!bon courage a ma copine pour supporter tout ca!et bon retablissement aux monstres. Enormes pensees !!!!

  5. Je souhaite que vous soyez rétablis au plus vite! Merci pour le petit reportage toujours aussi agréable à lire et à regarder!
    Bisous

  6. Je suis avec assiduité votre magnifique périple, un bon moment d’évasion pour moi, surtout qu’ici le printemps a vraiment du mal à pointer son nez. J’espère que tout le monde va beaucoup mieux. Prenez bien soin de vous. Enooorme bisou ma superannabel !

    • Oui, mieux! nous venons de dévorer un superbe gâteau au chocolat offert par notre guide à l’occasion de l’anniversaire de Clément. On va pas se laisser abattre quand même! gros bisous

  7. Lorsque j’ai lu les mots « nous sommes de retour à Bangkok » écrits par Lancelot, j’ai imaginé les petits rapatriés vers un centre hospitalier plus important… Ouf, je suis presque soulagée de lire qu’ils sont encore dérangés mais qu’ils peuvent continuer le voyage. Presque car je suis bien désolée pour vous tous de les savoir si mal. Pourvu que ce ne soit vite plus qu’un mauvais souvenir.
    Je suis surprise de lire que vos 2 familles se séparent désormais. Mais il est important que ce voyage soit fidèle aux envies de chacune de vous 2. Je vous trouve bien courageuses, petites mamans, de suivre vos chemins. Je sais lequel j’aurai suivi (facile à dire derrière un écran !!!).
    Bonne route à tous, bon rétablissement aux petits ventres douloureux et vivez votre voyage !

    • Nous avons envisagé il y a quelques semaines, la fin de notre voyage, différemment.
      Nous nous sommes quittés avec de gros bisous.
      En ce qui me concerne, mes compères me manquent, mais je suis certaine qu’ils sont bien là où ils ont choisi d’aller! …et que leurs ventres vont mieux aussi! 😉 merci de nous suivre. A bientôt

  8. Nous espérons que votre tourista va mieux et que tout est rentré dans l’ordre.
    Apparemment le temps n’a pas l’air terrible, mais cela ne vous empêche pas de continuer vos découvertes et de nous envoyer toujours de belles photos.
    Mille grosses bises à tous les quatre.

    Tout spécialement pour Clément :
    nous te souhaitons un excellent anniversaire. Continue de bien profiter de ton voyage pour faire le plein de souvenirs. Nous pensons bien à toi et te faisons de gros bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s