Last but not least

Comme les enfants mettent de côté ce qu’ils préfèrent dans un coin de leur assiette, pour le manger en dernier afin d’être sûr d’en garder la pleine saveur, moi, j’ai gardé « Les Temples d’Angkor » pour les derniers jours de notre incroyable périple.

Accompagné de notre chauffeur de Tuk-Tuk (trouvé sur Internet, et venté pour sa gentillesse) ainsi qu’un guide francophone (ou presque!), nous avons fait route vers la cité impériale et religieuse de l’empire Khmère.

La saison des pluies a belle et bien commencé (histoire de s’acclimater au climat qui nous attend de retour en France…), et le ciel est très chargé lorsque nous arrivons sur les lieux.

Dommage! les premiers monuments ne sont pas mis en valeur à cause de la luminosité grisâtre, laissant les pierres de grès dans la morosité.

Upload images

Upload images

Upload images

J’aime beaucoup le sourire de ce visage,

on y retrouve la douceur des cambodgiens.

Upload images

bisous esquimau!

Upload images

Upload images

Upload images

Upload images

De plus, la foule ne m’aide pas à prendre la véritable mesure de se qui se dégage du lieu.

Les explications du guide dans un français approximatif ainsi que « l’énergie orageuse » des enfants finissent de me plomber.

Mais le soleil finit par irradier le site et ça change tout!

C’est sous son rayonnement que l’on découvre l’endroit le plus connu (ou reconnu): l’un des temples où a été tourné le film « Deux Frères » de Jean-Jacques Annaud, ainsi que Tomb Raider. C’est aussi, l’endroit le plus difficile à prendre en photo…pas un mètre carré sans un chinois qui pose pendant des heures!!

Ici, la pierre lutte avec les forces déchaînées de la nature tropicale. Les racines démesurées des fromagers rampent comme autant de reptiles traversant les cavités irrégulières des édifices, qu’elles bouleversent et soulèvent comme des fétus de pailles.

Mais, celui que j’ai préféré et qui a réussit à me transporter à l’époque prestigieuse de la culture Khmère, c’est Angkor  Vat. C’est aussi le plus important du site et l’un des mieux conservé.

Du haut de sa grande esplanade surplombant les jardins , on se croirait presque au château de Versailles.

La balade se termine là pour aujourd’hui, nous avons juste eu le temps de rentrer, sauter dans la piscine, pour finalement en être très vite délogé par une grosse averse…allez, à la douche!

Publicités

Une réflexion au sujet de « Last but not least »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s