Encore, Angkor

Aujourd’hui, nous avons fait une grande virée en tuk-tuk pour rejoindre la rivière aux Mille Lingas, découvert en 1968 par l’archéologue français, Jean Boulbet.

Le site est enchâssé dans un écrin de forêt (1,5km de marche depuis la route), une rivière, coupée de cascades, coule sur un lit de grès couvert de sculptures.

Upload images

Upload images

Upload images

Upload images

Upload images

Upload images

Malheureusement, le lieu a été pillé pendant la guerre civile.

Il reste malgré tout quelques belles représentations sur les innombrables réalisées par des moines qui vivaient là, des siècles auparavant.

Ensuite, nous avons visité la Citadelle des Femmes.

C’est un magnifique bijou ciselé dans le gré rosé, avec une extrême finesse et un fantastique sens du détail.

C’est MON coup de cœur!

Upload images

Upload images

Upload images

Upload images

Upload images

Upload images

Upload images

Upload images

Clara Malraux, femme d’André, l’avait surnommée « la forteresse de la pucelle », après l’avoir dépouillée contre les interdictions déjà en court à l’époque. André Malraux écopera pour ça, de 3 ans de prison.

Pour parfaire cette journée, les kilomètres qui défilent nous donnent à voir des paysages magnifiques.

Upload images

Upload images

Upload images

Upload images

Upload images

Avant de revenir sur Siem Reap, nous avons fait une dernière escale: la citadelle des Samré.

Nous avons aimé y déambuler, dans les multiples ailes et divers escaliers…une partie de cache-cache les garçons?

Upload images

Upload images

Upload images

Upload images

Upload images

Nous avons croisé peu de touristes, la longue route pour arriver jusque là, devant en décourager plus d’un!

*****

« A la vue de ce temple, l’esprit se sent écrasé, l’imagination surpassée ; on regarde, on admire, et, saisi de respect, on reste silencieux ; car où trouver des paroles pour louer une œuvre architecturale qui n’a peut-être pas, qui n’a peut-être jamais eu son équivalent sur le globe. L’or, les couleurs ont presque totalement disparu de l’édifice, il est vrai ; il n’y reste que des pierres : mais que ces pierres parlent éloquemment ! Comme elles proclament haut le génie, la force et la patience, le talent, la richesse et la puissance des «Kmerdôm» ou Cambodgiens d’autrefois ! « 

Henri Mouhaut (voyages dans les royaumes du Siam, du Cambodge et du Laos)

 

Spéciale dédicace à mon Papa, amoureux d’histoire et de littérature.

Bonne Fête Papa.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Encore, Angkor »

  1. Que de merveilles, que de merveilles ! C’est magnifique. Que de beauté vous allez avoir à digérer ces mois prochains… car le voyage ne finit pas ici. C’est dans vos têtes et vos coeurs que vous allez pouvoir indéfiniment naviguer désormais.
    Bonne route à tous les 4.

  2. Bonjour,
    Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
    Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
    En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s